FAQ Flash MXConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 5, nombre de questions : 76, dernière mise à jour : 2 septembre 2018 

 
OuvrirSommaireOnlineInteraction côté Serveur

La classe LoadVars permet d'envoyer des données pour pourront être récupérer coté serveur.

 
Sélectionnez

var my_lv = new LoadVars();
my_lv.param1 = "Parametre 1";
my_lv.param2 = "Parametre 2";
my_lv.send("loadVars_send_fmx.php");



Remarque : Vu que la classe permet d'envoyer et de recevoir des données, il est bien entendu possible de faire les deux processus en même temps : envoyer et recevoir.
Pour cela, il suffit d'utiliser la méthode sendAndLoad

Créé le 24 avril 2006  par Grégory Dumas

Pour récupérer des données non formatées, nous pouvons indifféremment utiliser les classes LoadVars ou XML Il faudra alors utiliser la méthode onData.
Avec la classe LoadVars :

 
Sélectionnez

var my_lv = new LoadVars();
my_lv.load("fichier.txt");
 
my_lv.onData = function(src) {
texte_txt.text = src;
}


Avec la classe XML :

 
Sélectionnez

var my_xml = new XML();
my_xml.load("fichier.txt");
 
my_xml.onData = function(src) {
texte_txt.text = src;
}
Créé le 24 avril 2006  par Grégory Dumas

La classe LoadVars facilite la gestion du rapatriement des données en intégrant des méthodes - onLoad et onData - indiquant si le chargement est terminé ou pas et donc si les variables sont accessibles ou pas.
Concrétement, il suffit de créer un fichier texte comme ceci :

 
Sélectionnez

titre=Flash MX&texte=Ce texte, issu d'un fichier texte, a été récupéré grâce à la classe LoadVars:D

Pour afficher les données chargées, nous créons deux champs texte dynamiques ayant comme nom d'occurrence titre_txt et texte_txt puis nous utilisons le code suivant :

 
Sélectionnez

var my_lv = new LoadVars();
my_lv.load("loadVars_fmx.txt");
 
my_lv.onLoad = function(ok) {
if(ok) {
// Le chargement a réussi
titre_txt.text = my_lv.titre;
texte_txt.text = my_lv.texte;
} else {
// Le chargement a échoué
texte_txt.text = "Pb lors de la récupération des données";
}
}
Créé le 24 avril 2006  par Grégory Dumas

Il s'agit certainement d'un problème de cache. Pour résoudre ce problème, il suffit d'ajouter une valeur non constante à l'url recherchée.
Vous pouvez, par exemple, liée cette valeur à l'heure actuelle.

Exemple d'un fichier xml:

 
Sélectionnez

function noCache() {
    return "nocache="+(new Date()).getTime();
}
// Usage
var xmlFile = new XML();
xmlFile.load("monFichier.xml?"+noCache());
Créé le 5 juin 2006  par Grégory Dumas

Pour cela, il faut que les données importées dans Flash soient en UTF-08. Cela se traduit de cette manière:
Pour un fichier, celui doit être enregistrer en UTF-8 (Enregistrer sous dans le Bloc-Note Windows par exemple)
Pour une page php, il faut mettre, en début de page :

PHP
Sélectionnez

UTF8_encode($mavariable);

Pour une page asp:

ASP
Sélectionnez

Session.Codepage = 65001

Pour une page asp.net:

C#
Sélectionnez

Response.ContentEncoding = Encoding.UTF8;
VB.NET
Sélectionnez

Response.ContentEncoding = Encoding.UTF8
Mis à jour le 24 avril 2006  par Brice Franzoia, Grégory Dumas

Oui, c'est possible, mais c'est trés fortement déconseillé, car pour qu'un swf s'affiche directement dans un mail il est nécessaire que le destinataire ait un niveau de securité bas.
Or par défaut il est moyen, donc il y a trés peu de chance que cela marche !

Par conséquent, nous vous conseillons plutôt de placer votre animation sur une page web et d'insérer un lien vers cette page dans l'email.

Mis à jour le 24 avril 2006  par Brice Franzoia, Grégory Dumas
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2003-2006 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.